guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › David Servan-Schreiber › Les chroniques de David Servan-Schreiber › Combattre ses nausées sans recourir aux boissons sucrées
   
DAVID SERVAN-SCHREIBER
 
Combattre ses nausées sans recourir aux boissons sucrées
10/02/2009
Mots clés : nausées, conseils
Margot m’écrit : "J'ai constaté que ma nièce Laura prenait plusieurs cannettes de Coca-Cola les jours qui suivaient sa chimio pour combattre ses nausées. Cet excès de sucre m'inquiète et j'aimerais que vous me donniez vos conseils." Quelques conseils...
 
C’est vrai que ce n'est pas une bonne idée de consommer autant de sucre pendant la chimio (une seule cannette de Coca-Cola ou équivalent contient douze morceaux de sucre…). Certaines études chez l’animal suggèrent que les cellules cancéreuses peuvent se servir du sucre pour survivre, et que l’insuline secrétée par le corps face à cet afflux de sucre peuvent les renforcer contre la chimiothérapie. (1)

Le mieux serait d’essayer ces autres alternatives pour soulager les nausées :
- Prendre des repas les plus petits possibles, répartis sur la journée, pour avoir le moins possible dans l’estomac à tout moment.
- Eviter tous les aliments gras ou frits, ce sont ceux qui augmentent le plus le risque de nausée.
- Se reposer après les traitements, mais en restant en position demi-assise pour faciliter le passage des aliments vers le bas de l’intestin par gravité.
- Boire une infusion de gingembre plusieurs fois par jour. Un remède souvent efficace contre les nausées de toutes origines (j’en buvais moi-même toute la journée pendant ma chimiothérapie, et ca n’empêche pas de dormir). On le trouve en sachets tous prêts, sinon, il suffit de couper un doigt de gingembre en petites rondelles et de le faire bouillir à feu doux pendant 15 minutes environ. On peut ensuite le boire chaud ou froid.
- Essayer l’acupuncture, qui a été démontrée de réduire considérablement la nausée de la chimiothérapie, sans aucun effet secondaire. (Généralement une à deux séances par semaine)
- Et sinon, certains médicaments administrés avant ET après les séances de chimiothérapie sont souvent très efficaces et généralement bien tolérés : Ondansetron, Dolasetron, Granisetron par exemple. J'en ai pris aussi par moments !

J’espère que ca sera utile à Laura ! Tenez nous au courant.

Bibliographie

1. Dunn SE, Hardman RA, Kari FW, Barrett JC. Insulin-like growth factor 1 (IGF-1) alters drug sensitivity of HBL100 human breast cancer cells by inhibition of apoptosis induced by diverse anticancer drugs. Cancer Research 1997;57(13):2687-93.
 
>> Voir toutes les chroniques de David Servan-Schreiber
   
   
Contact       Mentions légales       FAQ       Liens utiles       Partenaires       Comité de surveillance       HON