guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › David Servan-Schreiber › Les chroniques de David Servan-Schreiber › Le soja augmente t il le risque de cancer du sein ?
   
DAVID SERVAN-SCHREIBER
 
Le soja augmente t il le risque de cancer du sein ?
17/10/2008
Mots clés : soja, cancer du sein
Le Parisien publie aujourd'hui un article qui suggère que le soja pourrait contribuer au risque de cancer du sein. Je ne suis pas d'accord. Voici pourquoi...
 
Dans son article, Le Parisien cite le Pr Jean-Marie Bourre -- de l'Académie de Médecine (encore eux) -- et écrit:

Le soja est une légumineuse qui contient des phyto-oestrogènes, comme l’avoine, le maïs et l’orge, mais à concentration supérieure. Ces molécules ressemblent beaucoup à l’oestradiol, une des hormones sexuelles féminines. « Ce sont donc de potentiels perturbateurs hormonaux chez les femmes. Cela peut favoriser le développement des cancers hormono-dépendants, comme ceux du sein », affirme Jean-Marie Bourre.

Oui, il y a des phytoestrogenes dans le soja, Et l'on sait que, au maximum, les traitements hormonaux de substitutions (à base d'estrogenes puissants) pourraient contribuer à une augmentation de 15% à 40% du risque de cancer du sein. Les phytoestrogenes qu'on trouve dans les aliments à base de soja sont environ mille fois moins puissants que les estrogenes naturels ou ceux des THS. Ils ne peuvent donc mathématiqument pas contribuer à une fraction importante de cancers du sein. De plus, la génisteine et diadézine du soja agissent aussi comme antiangiogéniques, contribuant ainsi à limiter la croissance des tumeurs. On sait depuis longtemps que le femmes japonaises qui mangeaient régulièrement du soja avant la puberté ont un risque beaucoup plus faible que les autres de développer un cancer du sein.

Et une autre étude qui vient d'être publiée chez les femmes japonaises montre que plus leur niveau du phytoestrogene genisteine (issue du soja alimentaire) est élevé, plus elles sont protégées du cancer du sein... (1)

En 2006, le Journal of the National Cancer Institute des Etats-unis publiait une méta-analyse de toutes les études à date sur soja et cancer du sein et concluait : "La consommation de soja pourrait être associée avec une réduction de petite envergure du risque de cancer du sein" (2) Cette meme étude mettait déjà en garde contre l'utiisation de compléments alimentaires trop concentrés en isoflavones de soja, qui risquaient, eux de contirbuer au cancer du sein.

Dans son rapport de 2003, l'Agence Française de Sécurité et Santé Alimentaire (AFSSA) recommande aux femmes déjà diagnostiquées avec un cancer du sein de ne pas consommer plus de une portion d'aliments à base de soja par jour (lait de soja, tofu, etc.). Cela parait parfaitement raisonnable, en attendant que les membres de l'académie de médecine se mettent à la page...

Bibliographie

1. Iwasaki M, Inoue M, al. e. Plasma Isoflavone Level and Subsequent Risk of Breast Cancer Among Japanese Women: A Nested Case-Control Study From the Japan Public Health Center-Based Prospective Study Group. Journal of Clinical Oncology 2008;26:1677-83.

2. Trock BJ, Hilakivi-Clarke L, Clarke R. Meta-Analysis of Soy Intake and Breast Cancer Risk. J Natl Cancer Inst 2006;98(7):459-71.
 
>> Voir toutes les chroniques de David Servan-Schreiber
   
   
Contact       Mentions légales       FAQ       Liens utiles       Partenaires       Comité de surveillance       HON