guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › David Servan-Schreiber › Les chroniques de David Servan-Schreiber › On peut prévenir un cancer à haut risque génétique
   
DAVID SERVAN-SCHREIBER
 
On peut prévenir un cancer à haut risque génétique
15/01/2009
Mots clés : cancer, génétique
Faut-il "mutiler" une jeune femme porteuse des gènes BRCA pour lui éviter le risque de cancer du sein ?
 
On me pose cette question qui doit hanter beaucoup de jeunes femmes, et de mères...

"J'ai un cancer du sein agressif du à mutation génétique, cancer qui apparaît de mères en filles. Aujourd'hui les médecins proposent à ma fille de 12 ans de lui couper seins et ovaires à l'adolescence pour éviter tout risque de développer la maladie. De la mutiler en somme... Qu'en pensez vous ?"

Je connais ce type de conseils et je pense qu'il faut peser le pour et le contre avec beaucoup d'attention. Il faut savoir que le risque d'avoir un cancer du sein en rapport avec les gènes BRCA1 et BRCA2 est presque TROIS fois plus élevé pour les femmes nées après la deuxième guerre mondiale par rapport à celles nées avant. Le risque est beaucoup plus élevé pour les femmes en surpoids (obésité) à l'adolescence et pour celles qui ne font pas d'exercice physique (1, 2).

Cela prouve absolument que c'est l'interaction entre les facteurs de style de vie et environnement et ces gènes qui est en cause, plutôt que les gènes seuls. Il est donc possible d'influer sur la probabilité que la maladie se déclare avec des interventions de style de vie (telles que celles décrites dans mon livre) et de suivre la personne avec des tests réguliers pour détecter la présence d'un cancer du sein si celui ci devait finir par se déclarer. Ca me parait beaucoup plus raisonnable que d'opter d'emblée pour la mutilation d'une enfant. Mais, là encore, ca dépend de la capacité de tolérance du risque de chacun.

Bibliographie

1. Antoniou A, Pharoah PDP, Narod S, et al. Average risks of breast and ovarian cancer associated with BRCA1 or BRCA2 mutations detected in case Series unselected for family history: a combined analysis of 22 studies. American Journal of Human Genetics 2003;72(5):1117-30.

2. King M-C, Marks JH, Mandell JB, Group NYBCS. Breast and ovarian cancer risks due to inherited mutations in BRCA1 and BRCA2. Science 2003;302(5645):643-6.
 
>> Voir toutes les chroniques de David Servan-Schreiber
   
   
Contact       Mentions légales       FAQ       Liens utiles       Partenaires       Comité de surveillance       HON