guerir.org : tout faire pour mieux guérir du cancer, et le prévenir
   
     Accueil › David Servan-Schreiber › Les chroniques de David Servan-Schreiber › Précautions à prendre en cas d'augmentation rapide du niveau d'exercice physique
   
DAVID SERVAN-SCHREIBER
 
Précautions à prendre en cas d'augmentation rapide du niveau d'exercice physique
18/09/2008
Mots clé : exercice physique
Texas-Nick m'a interrogé sur son cas : "Ayant constaté que certains aliments riches en acide oxalique ou en acide urique recommandés dans le régime anticancer (tomates, cacao, thé, sardines ...) sont proscrits dans les cas de tendinites, je me demandais s'il pouvait y avoir un lien de cause à effet entre mon changement de régime alimentaire et mes douleurs musculaires et articulaires". Ma réponse peut sans doute intéresser d'autres lecteurs. La voici.
 
Bonjour et merci pour vos commentaires chaleureux.

Vous posez une question intéressante au sujet du lien possible entre le régime anticancer et la tendinite.

Il est vrai que l'acide oxalique et l'acide urique ont été associés par certains à un risque plus grand de développer une tendinite -- ou de ne pas en guérir aussi rapidement.

Toutefois, il ne faut perdre de vue que les aliments les plus à craindre de ce point de vue sont avant tout la viande rouge, les charcuteries et les produites laitiers non écrémés, y compris le fromage. Les aliments du régime anticancer que vous citez sont moins riches et permettent de remplacer la viande et le fromage sans manquer de nutriments essentiels, ni de plaisir.

De façon générale, les aliments qui contribuent le plus à la tendinite sont ceux qui favorisent l'inflammation dans le corps, y compris le sucre, tous les aliments riches en oméga-6, et en graisses végétales hydrogénées (ou partiellement hydrogénées).

Les athlètes et danseurs qui sont particulièrement préoccupés par le risque de tendinite préconisent aussi de boire beaucoup d'eau (au moins 1,5 litre par jour) en prévention. je ne connais pas d'étude à ce sujet mais si suffisamment d'athlètes ont trouvé cela utile depuis de nombreuses années, j'imagine que cela peut être considéré comme une base suffisante pour prendre cela en considération (surtout dans la mesure où il n'y a vraiment aucun effet secondaire à craindre à part celui daller un peu plus souvent aux toilettes !)

Par contre, il est bien documenté que le plus grand risque de tendinite est d'augmenter rapidement son niveau d'activité sportive sans entrainement suffsant préalable. Il me semble que c'est peut-etre cela qui vous est arrivé. Dans ce cas, il faudrait reprendre doucement, en faisant bien attention de vous échauffer suffisament avant et après chaque période d'exercice.

Bonne continuation !
 
>> Voir toutes les chroniques de David Servan-Schreiber
   
   
Contact       Mentions légales       FAQ       Liens utiles       Partenaires       Comité de surveillance       HON